Basket-ball : comment s’améliorer au tir ?

Shoot au basket

Comment travaillement efficacement son shoot au basket ?

Le tir est un élément essentiel au basket. Sans un bon shoot, impossible de marquer et donc, impossible de gagner. Dans tout entraînement de basket, des ateliers sont consacrés à cette partie du jeu. Si vous souhaitez créer des séances spécialisées, c’est très simple. Il vous suffit d’avoir un bon panier sur pied et de concocter votre programme. Mais, attention aux mauvaises idées.

Travailler son shoot ne consiste pas à enchaîner les tirs

L’erreur majeure des jeunes joueurs de basket consiste à prendre un ballon et à tirer inlassablement sans préparation. En faisant ainsi, on s’améliore peu. Certes, le travail de rotation du poignet et d’élévation des bras est réel, mais cela est trop différent du shoot en match pour réellement vous faire progresser.

Vous risquez même d’être frustré sur le terrain en ne comprenant pas pourquoi vos tirs ne rentrent pas alors que vous les enchaînez sur votre panier.

Alterner les distances

Tout d’abord, alterner les distances est très important. Même si vous êtes un ailier, ne vous focalisez pas sur le shoot à 3 points uniquement. Un bon joueur propose de la variation dans son jeu. Allez à demi-distance ou même, tentez quelques tirs dos au panier.

Pour un intérieur, à moins de vouloir devenir un grand qui rôde à sept mètres du cercle, il faut s’entraîner de près. Beaucoup de clubs manquent de bons intérieurs qui savent prendre des rebonds et apporter une solution dans la raquette. Les mouvements d’un pivot sont plus compliqués qu’on ne le croit et vous allez devoir travailler vos placements de pieds.

Vous trouverez de très bons tutoriels en anglais comme ici sur Youtube.

Du jeu en mouvement : c’est la clé

Une bonne séance de shoots ne dure pas trois heures. Inutile d’aller sur le playground toute l’après-midi si c’est pour jouer avec une lenteur dramatique !

Quand vous êtes en match, le basket est un jeu qui va à cent à l’heure. Les possessions durent une vingtaine de secondes et chaque joueur multiplie les allers-retours. Votre rythme cardiaque s’accélère et dans ces moments-là, la finition devient très compliquée.

Retrouvez cette impression durant votre session. Alternez les courses et les phases de shoot. Enchaînez un parcours de quelques dribbles suivi d’un tir.

Emmenez plusieurs ballons avec vous et prenez plusieurs tirs à la suite. Il est aussi possible de courir jusqu’à la ligne médiane entre chaque tir.

Si vous êtes avec un ami, simulez des actions de jeu. Par exemple, il joue le rôle du meneur qui vous fait la passe à l’intérieur et vous effectuez votre mouvement de pivot. Autre solution puisque vous êtes deux, vous faites des actions attaque-défense dans des zones variées pour forcer l’attaquant à se créer un angle de tir, tandis que le défenseur améliore son jeu défensif.

Pour améliorer vos compétences, il est impératif que vous vous mettiez dans des conditions proches de celles vécues sur le parquet.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*