La boxe, le nouveau sport des cadres en France

Dans le sillon de notre premier ministre et des performances de tony Yoka aux derniers jeux olympiques la boxe a le vent en poupe. Autrefois considéré comme un sport dangereux, la discipline reprend progressivement ses lettres de noblesse.

Il y a encore 5 ans les salles de fitness ne proposaient aucun sport de combat ou très peu. Désormais on retrouve de la boxe, boxe thaïe, du Krav Maga et un ensemble de disciplines de self defense dans toutes les salles ou presque. C’est le constat que faisait notamment Pauline Bouchet, porte-parole d’un groupe de salles de sport pour Le Point. Cette dernière pensait que la déferlante ne serait qu’un buzz temporaire, mais voilà, après quelques années elle constate que les demandes ne cessent d’affluer.

Pourquoi ? L’analyse tend à porter sur le plaisir de défoulement que procure la boxe et les sports de combat en général. Avant tout nous vivons un quotidien stressant où tout se déroule à 200 à l’heure. Certains choisissent d’aller voir un psy pour trouver des solutions, d’autre l’expulse par un défouloir à travers des coups répétés dans les paos d’un instructeur (les fameux gants en pattes d’ourse).

Aujourd’hui la boxe compte plus de 50 000 licenciés et présente une tendance haussière constante. En quelques années le nombre de licencié a été multiplié par deux. 30% des licenciés et des pratiquants de boxe sont des femmes. Cette discipline plait en particulier aux cadres et aux employés sous pression. Un bonheur pour se défouler mais pas seulement.

Pour les PDG la boxe est une belle approche car sur un ring tout le monde est égal. Une séance de boxe est un bon exercice de teambuiding mais c’est aussi une philosophie adaptée au monde l’entreprise. A la boxe, on doit donner des coups sans en prendre, on doit constamment s’adapter et c’est une discipline difficile demandant un mental d’acier.

Une séance débute généralement par un check-up du corps mais aussi de l’esprit. On commence généralement par un échauffement afin de préparer le corps à faire du sport. « Un bon échauffement doit durer au moins 15 minutes » nous a confié Sebastien coach de boxe à nantes. D’après lui c’est une étape essentielle car si on ne prend pas réellement de coup dans ses cours de boxe à domicile, on doit tout de même préparer son corps pour éviter toute blessure.

Ce dernier propose la dernière pratique en vogue dans le milieu de la boxe : le cardio boxing. Inventé aux états unis il y a quinze ans, cette pratique consiste à réaliser des exercices de boxe demandant un effort cardio soutenu et en rythme avec de la musique. On apprend ainsi la boxe tout en s’amusant et sans risque.

Autant se le dire, la boxe a de beaux jours devant-elle !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*